Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 00:00

Douarnenez du jour. Vent froid. Air sec (au 2 février 2009, conception de cet article-ci, reposté) -
Neige et soleil. Trouée d'arrière-ciel bleu face à la grisaille dessus le gris des toits et les eaux vertes.
Mer moutonneuse, très agitée.  Le sifflement des mâts perçant les tympans.
Les hunes dénudées, mâts des voiliers en rade. Pareil suis-je ?..
Ne cherchez pas plus avant, je ne fais plus rien, je passe ma vie à lorgner dans les airs.
Vie contemplative en Ys.
L'esprit du monde s'agite, et je contemple les horizons vides, écrivain en silence et solitude cartusiens.
Je marche pour écrire, et j'écris pour marcher est depuis longtemps ma devise.
Fêlure, une simple idée du temps mondain d'un espace trop court d'où je ne suis
- Ah, c'est vrai que tu es de là-bas, toi !.. Dixit Mémoire d'un qui me croise sur le port Trébouliste...
- Je contemple les Heures Libres dans le manteau de neige...

Il y en a peu dans le reste d'un monde qui n'a plus de sens spirituel.

Les chats de la nuit s'ébattent toujours pour quelques griffures d'amour...
C'est, à l'heure des Anges, souvent qu'ils  me réveillent
- Trois heures du matin...
Je veille.
                Jusqu'au lendemain, ce jour, en Douarnenez, ville vide, et morte s'il en est...
Ne me cherchez pas plus avant.
J'ai pris le temps de l'ermite ; j'avance aussi dans les nouvelles Heures du Verseau.
Février saupoudre la vanille des champs, alentours... Février, le monde a bougé d'un iota de couleurs.
Personne n'y prête attention, mais moi, Frère Bertrand hors abbaye, j'ai entraperçu  :
les oiseaux rares s'effrayer, les fleurs sauvages et les amaryllis pâlir, mourir,
les arbres ne plus s'ériger dans les sous-bois...

Je ne sais plus à qui le dire. Même quasi à près de sept ans après (ce jour, 6 Février 2016)

"Plutôt vivre tranquillement que de mourir avec constance"....

Partager cet article

Repost 0
Published by Saint-Songe - dans po-éthique
commenter cet article

commentaires

gean25 03/02/2016 16:52

L'ermite est-il refermé ...comme l'huître, ou renfermé ...comme le sont les odeurs...enfermées ?

Saint-Songe© 05/02/2016 06:08

Comme bon vous semble ...

philippine 04/03/2011 18:19



j'aime ce texte, trés beau qui arrive bien au dessus de nombreux écrivains aujourd'hui publiés et dont les écrits sont sans substance. Vous savez Monsieur Saint Songe que lorsque vous m'avez
demandé des qualificatifs de la façon dont je vous voyais le mot ermite est arrivé jusqu'à ma bouche et je n'ai pas osé l'inscrire !



Saint-Songe© 04/03/2011 18:25



ermite est plus que juste, bien sûr...



Présentation

  • : Le blog de Saint-Songe
  • Le blog de Saint-Songe
  • : Journal Poético-Littéraire Spirituel
  • Contact

Recherche