Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 00:00
Rommert Boonstra / Maria Magdalena

Rommert Boonstra / Maria Magdalena

Prolétaroïdes Via le chemin de Pachelbel

On cherche la route la plus belle

Sifflotant à l'air de ce canon

tout ce qu'en ce monde il y a de bon

Suite jolie Sérielle envolée Moderne ton

répétitive voix silencieuse voix comme s'en vont

les voix

revenantes au silence demeurant - Ô Jeunesse...allant

de quel allant au son du Canon de.... Liberté, écoutant

Pachelbel: ''Switched-On'' Canon and Gigue in D major (Synthesized)

SAVED FROM

SAVED FROM

Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 07:09

Est-ce que tu respires ?

- En poussant ce pion...

Caméléon, Monde-orphelin d'une Ève moins serpentine qu'il n'y paraît ?

Il faut un beau naturel pour parler sévère !

Parle bas, Femme, ô, vis en moi par moi, récitant du Racine, parle bas !

La force génère de la violence (femme-serpent)
Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 00:00
L'inconnue au rimmel bleu entre deux Jean-Baptiste Bernadet

Demoiselle au rimmel BLEU;;;

Je disais : - la musique est mathéma (tique)...je voulais noter : douceur et d'aise (jeu de mot, donc : bémol, se retenir, et fa dièse, sol (itude) , seul Bémol, sol-bémol...)

D'une étoile lointaine au ciel disparu lui-même

Vague de distance au-delà de tout

Quelque source amère de n'avoir vie à contredanse

d'amour à mort

L'inconnue au rimmel bleu

Aux yeux perdus...

La nuit là-bas dedans les lumières immobiles

La vie se donne à L'inconnue

derrière est l'à-venir

devant tout le progrès mort

Les yeux fixes des anges en corps...

Sasha, Sasha, ah, peut-être ça

dans le courant du monde d'ici-bas,

Sasha.... Moins inconnue que ça.... ?

( - Yep !.... Okay....)

L'inconnue au rimmel bleu entre deux Jean-Baptiste Bernadet
L'inconnue au rimmel bleu entre deux Jean-Baptiste Bernadet
Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 00:00

Abraham dit : quoi l'icône ?

Juste une vie qu'on laisse.

Juste une vie plein d'adresse

par palier par palier

jamais oubliée...

Juste simple faiblesse

par palier

par palier

aux couleurs d' Éternité

que toute vie recherche

Qu' une mort délaisse

presque

Juste une mort nous dresse

par palier

par palier

Tout seul

Le visage pâle

Tout seul.... Tout sale...

Juste une vie qu'on laisse

par palier par palier -

Quoi l' Eternité ?

Trinité Roublev
Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 00:00
X, XL , XXL ?... L. M...S ?

X, XL , XXL ?... L. M...S ?

Et je fus dans ce mois

tout à la fois

Adam qu’Ève

Rien de nous ne s'achève

Etes-vous comme moi

Je vous sais si humain ?

Ainsi ce jour comme demain....

Rien n'est grave, entend

depuis l'aube les roucoulements...

Rien n'est absurde au souvenir

de ce qui fut mieux que pire...

Qu'avez-vous fait au même jour

du même mois, il y a de ça.... (comme vous voudrez, choisissez votre année)...

"La Création du monde et Adam et Eve chassés du Paradis. Giovanni di Paolo, 1445.

"La Création du monde et Adam et Eve chassés du Paradis. Giovanni di Paolo, 1445.

Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 06:17

Le Moine blanc couché parmi les pierres foetales

Lors donc

Tout l'océan ignore ce que pense la mer
Kafka pour voir Venise investit l'ailleurs Tchèque
Openhouse Abusus Ciel ouvert sur l'absurde
Tout l'amer océanique mis au rouet Baudelairien
ainsi que Warhol exaspère le mouvement en marque sulfureuse -

Ils savent, ils ont su... Deux luminaires éclairent la terre, l'une , lumière (Dieu), l'autre, émanation du lunaire, au quatrième Jour, la dualité ombre/lumière, dit "satan"... - émanation de L'un, donc - On s'attend...à la tête (le neuf du zéro, souffle rendu, accouchement, accomplissement du 18 (numéro de mon appartement, oups)...) J'ai donc l'épée autant que le bouclier, en avant !

Ainsi l'âme est ... toujours "artiste", ainsi la vie en est-elle assouplie, mouvante, heureuse, autrement goûtée, sensiblement touchante, aimablement sérieuse et peu sérieuse, colorée, pure, saine, divine, extra-ordinaire innocence et naïve, révélatrice, accoucheuse de sixième sens et de sensibilité dépassé, non plus sensiblerie, froideur, aigreur, amertume, angoisse et frayeur...

BD ART SOL (issu du gris de la nuit aux deux lumières)BD ART SOL (issu du gris de la nuit aux deux lumières)
BD ART SOL (issu du gris de la nuit aux deux lumières)
Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 00:00
Silence féminin des Profondeurs de l' Insomnie parleuse / Plongée nat...spirite
Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article
27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 00:00

Dedans une bulle de tulle, rideau de voile trans-lucide, la dame savoure la souplesse de son nu.

L'érotisation de la rondeur du Jour mêlée à celle de la lumière tamisée, elle dynamise les ombres, celles de l'esprit et de la nuit "intérieure"...

S'élancer vers les lances de Lumière... extérieure.

Extérioriser le sexe...d'avec la clameur silencieuse des pénombres.

Déconnecté d'un réel -

Depuis la chambre d'écho informelle...

La nudité s'évade....

En s'exposant...

Dame au rideau de tulle
Dame au rideau de tulle
Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 00:00
I'm a closer at it all and got a power anymore energy !!!!!!!!
I'm a closer at it all and got a power anymore energy !!!!!!!!

I'm a closer at it all and got a power anymore energy !!!!!!!!

Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 05:52

La grande auréole orangée
au centre de laquelle apparaît
la blanche claire lune quelquefois cachée
par l'écriture des nuages -
Indice de ce quelque chose halo qui mentionne
L' Aleph qui meut tel un palimpseste recherché
du fond du ciel identique à celui d'un Œil vidé
au tout commencement du Cosmos fragment-terre...
En ouvrant la fenêtre au lever
ai vu ces mouvements qui ne sont même pas alignés
dans le Coran étudié...
Copie destinée à être lue stricto-sensu
que de tous yeux pro-flous de sommeil
qui en approchent La Nue

bien précise ?
Heureux ceux qui ont cru ?

( ... ... ....

Anal-lyse plus fine d'une variante
d'un copiste du palimpseste céleste
)

Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Saint-Songe
  • Le blog de Saint-Songe
  • : Journal Poético-Littéraire Spirituel
  • Contact

Recherche