Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 13:42

Vous êtes ainsi qu'oiseau, vent, et tout ce qui va au-delà de vos vibrations (dansant avec la mort)

Nos relationnels ne sont que des danses de retenue ou de lâcher-prise.... B.

Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 00:00

Cristo_crucificado.jpg

 

CRISTO CRUCIFICADO / V E L A S Q U E Z

 

flambee.JPG

Le cor est derrière pincé (maints pizzicati-pizzicato).. Quelle clarinette en rit ?

Au violon si lyrique la scie sifflote son dévolu mais le premier n'en voulut plus.

Face à la baie de douarnenez où je me suis assis (sans instrument),

Violon-celle (ci ?) : Ohé !..Timbalier du voilier, là-bas, qui s'en va ?

Que regarde-t-elle qui n'est pas moi ,..?..(saynète de la vie douarneniste et d'ailleurs)

VIOLON-c-elle.png

Crédit Photographique (les plus belles chansons d'amour, vol. 3) - Facebook

LE CRI DE MUNCH A ATTEINT 120 Millions de dollars, quand l'artiste souffrait de ne pouvoir se nourrir à satiété !...

Edvard-Munch-Le-Cri-.jpgC'EST LA FLAMBEE DES PRIX semble, cette fois, se dire celui-ci qui se tient les oreilles pour ne pas entendre la flambée des prix de vente de sa " toile "...

De mémoire, sans partition, l' Humanité joue sa propre "douleur" ou "Joie", selon la compréhension de ses leçons d'Histoire et de science naturelle, de géographie, nonobstant le style de vie :

vierge-enf.jpgALMA MATER / Vierge à l'enfant

Repost 0
Published by Saint-Songe© - dans po-éthique
commenter cet article
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 00:00

On ne peut du vide obtenir plus pâle blancheur contempler la neige ni les pages,

sinon du Monde Flottant tout ce qui se laisse purement et simplement voir écouter.

Ce monde-là de l'éphémère perçant la vie quotidienne à l'opposé des estampes immuables

comme le ciel la Nature et le sable..., comme le vent sur le sable qui ne se voit jamais

qu'en l'écoutant passer, invisible et léger, tous les souffles entremêlés.

C'est la récréation des espaces dans la blancheur du temps où rien ne bouge sinon les chants joyeux des oiseaux

en un seul son : - Ukiyo-e.... Ukiyo-e !..

Les formes dansent avec les ombres

des paysages les plus illuminés.

Ukiyo-e !... Ukiyo-e !... Douleur oo plaisir de finir sur terre en "fumée" d'encens !.. Ukiyo-e !

Mieux que tous nos cuicuis...simples, il choisira, le pélerin sur la route des dessins du monde, il choisira la plus vive et la plus surprenante des suites d'estampes : - Les vagues de l'air, voyage après voyage, les universelles pages qui se déplient et qui se déploient au-delà des alentours les plus secrets, à l'intérieur de lui-même, et selon, là, pour le rêve, là, pour le songe, ici encore, pour une belle illumination, les vagues de l'air de son propre chant qui vont et viennent au son des manifestes de sa plus lointaine enfance.

Ah, bonjour monsieur, comment allez-vous, ce matin ?

Sérénité absolue : - Absolument serein....

CHERCHE MEDITE PRIE........................... AVEC LE BON SOUFFLE, retrouve plénitude, sérénité, Paix.

 

CH.jpgCREDIT PHOTOGRAPHIQUE J.J

"La dame de la Chapelle me guérira !"

 

Repost 0
Published by Saint-Songe© - dans po-éthique
commenter cet article
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 00:00

 

  mais ça c'était mercredi 28.01.2015

 

crédit photographique : Valérie M. de . P.  (le mercredi 28.01.2015) - A mon humble avis, quelque part en France.

 

Le feu spirituel fonde notre existence faite pour aimer 

et être aimé

Le Philosophe voit la Poésie

La Grâce est là Nitescence d'esprit.... 

 

- Assurer tout manque par la Parole ; comptons sur le Spirituel pour nous acheminer au-delà de tout ce dont on dit (ne te charge pas de fardeau inutile - La Précieuse Parole éclaire notre FOI. Se laisser choisir à ne plus se fixer sur le manque...Se construire à partir de tout ce que nous sommes, lucide et discret. Désirer le présent humble avec des passions amoindries...)

FEU.gif


 
Psychanalyse du feu... (Métamorphosis)

~~L'âme porte un secret que ne dévoile le corps. Ni le corps ne sait ce que l'âme porte en elle. L'une à l'autre se disent à l'énigme de l'aile Le nom qui changera toute une boue en or...

B.

Repost 0
Published by Saint-Songe© - dans écritures journalières
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 19:00

Avant que ne meure la rose sanguine....

Tout un dimanche sans rien faire...

Joie simple du soir solitaire
Joie simple du soir solitaire
Joie simple du soir solitaire
Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 08:28

Quand l'homme chute, la grâce le suit ; des traces mnésiques ont signé l'Ecriture du sang avec l'Or du soleil...

Qui reste de nous, une fois toutes les scories ôtées, suie de l'esprit, nuit de l'âme, nocturnes infâmes ?

La voix féminine imite l'oiseau à merveille au final d'un jouir....qui fait vibrer nos âmes

 

Repost 0
Published by Saint-Songe© - dans écritures journalières
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 08:25
Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 00:00

Le shintoïsme ou shinto (神道, shintō?, littéralement « la voie des dieux » ou « la voie du divin ») est une religion qu'il est difficile de faire rentrer dans des catégories. Elle mélange des éléments polythéistes et animistes. Il s'agit de la religion la plus ancienne du Japon et est particulièrement liée à sa mythologie. Le terme « shintō », lecture sino-japonaise, ou « kami no michi », est apparu pour différencier cette vieille religion du bouddhisme « importé » au Japon au Ve siècle. Ses pratiquants seraient aujourd'hui plus de cent millions au Japon.

Allée de torii, sanctuaire de Fushimi Inari, Kyōto

 

 

Fertilité devant la frilosité d'une Déméter frigide

Entends Oublie

Vois Écoute

Vis

Fais Retiens

Re-vis Renaît

Reviens

 

C'est le dessin qui dénude la parole écorchée vive

C'est le dessein du dessin

Nul ne peut corriger les traits de son futur

On longe assez souvent les golfs sous les vents d'océan abattus

 

La mémoire est une parole non-dite -

 

Ébrasée

Dilatée

Évincée

Nidifiée aux gradins d'un E.D.E.N

Embrassé

Dilué

Évalué

sans haine -

 

Les lieux sacrés

s'accablent de n'être qu'aubaine

pour abîme traversé

en surface surfaite -

 

Devant eux, si peu de chose : l'air, peut-être,

Espace jauni, violé, arrosé du sang du soleil orange

une fois terni de lunes

méli-mélo dans les bois sourds de brouillards et d'opacité -

 

Soulâtre jour

Soulâtre jour

Nuits d'équinoxes

Discours-clés :

- Une fois les modes passées, d'autres systèmes de modes,

  Nous sommes dans l' Impasse des curiosités...!

Carabin François-Rupert (1862-1932). Paris, musée d'Orsay

photo-arago.fr

Repost 0
Published by Saint-Songe© - dans po-éthique
commenter cet article
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 07:42
Pleine Lumière au tissu bleu..... Kechel 1-28

~~Pleine lumière : Le corps a ses fatigues, que le mental soupèse. Biblios ou Iblis ?.. Que l'ange le plus beau se prosterne devant le premier Homme à qui dieu transmit son savoir ("je sais tout ce que vous ne savez pas, incrédules !")... Qui refuse encore à être divinisé, "créature mortelle, faible, indésirable", se donne à ses moitiés les plus laides, basses, volontairement diaboliques... Qui donc rejette en-corps (encore) l'infini émerger en son for intérieur, ce lieu du coeur où l'âme de dieu niche, trésor du corps spirituel qui craint la Lumière de ce que la part divine est en tous, et partout dans la Nature, celui-là reste avec ses médiocres parts d'ombre ? Je laisse Dieu venir EN moi Il brise les "tempêtes" : - Comme d'attendre quelqu'un, on ne fait venir personne, Dieu ne reviendra qu'au moment où on aura cessé de L'attendre... Quel est ton rôle ici-bas, ô femme-homme ? - Et toi, homme-femme ? La Joconde ou St Jean-Baptiste ; études de mouvements d'eau ou de déluge en toi, beau visage sur le rivage des laideurs, il y a tout dans l'éphémère de la mère (mer-océan-rivière-lac et plan d'eau croupie aussi), il y a tout, quel est ton rôle sur ce chemin de vie restant, allant de l'autre côté du versant des âges, celui qui va de la cinquantaine à la centaine, le surplus au demeurant du canyon...éternel, quel est ton rôle ? But, chemin spirituel : le "travail" intérieur Prières et méditation Carême (Introspection/ Intériorisation : qu'est-ce que j'ai à transformer en moi ?) Humilité (ni juger ni critiquer) Le Pardon (donner par-delà soi) L'Identité (contrat d'équité) Ouvrir sa "conscience" au monde que percent les mystères La Source (retourner à la source puise la paix du mental apprivoisé) Remercier le Choeur des Anges protecteur La Source de vie est fontaine de jouvence au rayonnement du plexus solaire ouvert L'Ancrage (encrologie et divulgation des messages angéliques et célestes) Regard paisible sur l'Humanité Fait Haut : Don, Hospitalité, Amour, Compassion, Altruisme et gratitude "Laisser en chemin, c'est entrer en chemin" nous signala St Jean de la Croix, bienvenue, amis, sur le chemin de mon Blog-Bulles.... Si tu veux aller droit en chemin, encore faut-il que tu sois LE CHEMIN (intérieur) !!!! Le mot-bulle "dieu" en le corps qu'il apaise : - Puissance du coeur-âme-esprit pour libérer nos faiblesses des scories des faussetés de la foi, des sources d'incertitude, obstruées par les caillots des plus laids de l' Humain au fond duquel est la fontaine de l'eau vive en bulles mystérieuses... qu'il convient de laisser jaillir, source méditative qui la localise en l'âme elle-même. Cette femme nue au tissu bleu qui en chaque homme repose.... Pleine lumière !.. Pleine lumière au tissu bleu : - L'âme humaine !

Pleine Lumière au tissu bleu..... Kechel 1-28
Repost 0
Published by Saint-Songe©
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 10:21

TON PERE AU CHAPEAU FEUTREmoine-blanc.jpgPour pacifier un lieu, soyez vous-même apaisantdessin-doubis.jpg

Repost 0
Published by Saint-Songe© - dans po-éthique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Saint-Songe
  • Le blog de Saint-Songe
  • : Journal Poético-Littéraire Spirituel
  • Contact

Recherche